Kaleidoscope

Archive for the ‘yummy-miam’ Category

For the recipe in English, visit this page.

La recette qui suit m’a été envoyée par une amie qui, comme moi, préfère trouver des solutions naturelles aux “problèmes” des mamans qui allaitent. Les biscuits sont vraiment bons même pour ceux qui, comme mon chéri, n’ont pas besoin de se préoccuper de leur production laitière! 😉 Les ingrédients “magiques” ici, et donc à ne pas substituer sont: l’avoine, la levure de bière et les graines de lin.

Ingrédients

(Pour environs 3 douzaines).

  • 1 tasse de beurre
  • 1 tasse de sucre brun
  • 1 tasse de sucre blanc
  • 4 cuillères d’eau
  • 2 cuillères de graines de lin concassées (ou en farine)
  • 2 cuillères de levure de bière
  • 2 gros oeufs
  • 1 cuillère d’extrait de vanille
  • 2 tasses de farine
  • 1 cuillère de poudre à pâte (baking soda)
  • 1 cuillère de sel (j’en met pas parce que j’utilise du beurre salé)
  • 3 tasses d’avoine
  • 1 tasse de pépites de chocolat

Faire fondre le beurre et laisser reposer. Pendant ce temps laisser tremper les grains de lin dans l’eau quelques minutes. Ensuite mélanger tous les ingrédients, l’avoine et les pépites de chocolat en dernier. Faire cuire les cookies sur une plaque à biscuits environs 10 minutes à 350°F (175°C).

“C’est le printemps!!” diraient certains, mais par ici, bien qu’il fasse de plus en plus beau, pas de neige et soleil en intermitance, les températures sont encore bien fraîches (environs 0°C) et je n’ai pas encore vu de bourgeons aux arbres. Donc je ne crie pas encore victoire, mais ça s’en vient! 🙂

Côté miam-miam j’ai envie de verdures et autres joyeusetés fraîches, mais les laitues ont tendance à n’être pas très inspirantes (toutes ratatinées) et les tomates insipides… Alors je me rabat sur le jus de pomme frais (qu’on appelle “cider” par ici) ce qui a le double avantage d’apport de vitamines et appaiser mes brûlures d’estomac (la digestion se fait difficile surtout en soirée).

L’autre jour j’ai quand même vu de jolies asperges (du Mexique) et des radis (des US), alors je me suis souvenue de cette salade composée pas comme les autres. Je crois que j’avais trouvé la recette dans le journal l’année passée…

Dans un saladier mélanger:

  • vinaigrette (moutarde, vinaigre, huile d’olive, sel et poivre),
  • une botte d’asperges blanchies et coupées en petit morceaux (plus petits que les miens, la prochaine fois je ferais mieux),
  • un bouquet de radis frais coupés en quartiers,
  • une boîte d’haricots pour salade (haricots mixtes ou rouges, au choix) bien rincée,
  • des coeurs d’artichauts en quartiers.

Et voilà! C’est super bon!

Pendant le temps des fêtes, merveille des merveilles, j’ai enfin trouvé des cornichons Maille au supermarché!!!

Ça faisait des mois et des mois que j’en avais envie (et même avant d’être enceinte, je pense), tellement longtemps que j’avais abandonné tout espoir, et puis là miracle (!) , au détour d’une allée de supermarché je tombe nez à nez avec un joli bocal de cornichons, même pas plus chers que les autres répliques nord-américaines en plus.

Je me régale. Ils sont petits, croquants, bien acidulés comme ils devraient toujours l’ être. C’est fou comme il y a des petits détails qui restent dans la mémoire gustative … Les cornichons comme ils les font ici, gros, sucrés, pas très croquants ne seront pour moi jamais “les vrais”.

Toujours côté miam-miam (c’est jours-ci je déprime quand j’ai faim), j’ai trouvé une recette délicieuse de soupe de courge! Je me demandais quoi faire d’autre avec une courge que de la cuire au four pendant une heure et la manger à la cuillière avec du beurre salé… C’est bon, mais au bout d’un moment ça manque d’originalité. Et voilà la super recette que je referrai encore et encore: Butternut Squash Soup (en).

En français avec mes quelques petites modifications, ça donne ça :

Ingrédients

  • 4 petites courges musquées ou une grosse
  • 3 cubes de bouillon de poulet (la recette originale disait 5 cubes non salés, mais les miens sont salés alors ça aurait fait trop)
  • 1 onion moyen
  • Quelques gousses d’ail
  • 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 1 demi-tasse de crème liquide (ou lait 3% dans mon cas)
  • 4 tasses d’eau
  • sel, poivre, noix de muscade

Laver et couper la courge en deux. Cuire 45 min. à 350°F sur une plaque au four, face coupé vers le bas. Puis prélever à la cuillère la courge cuite. Dans une large casserole, faire revenir dans l’huile d’olive, l’onion coupé en petits morceaux ainsi que l’ail broyé. Ajouter la courge, l’eau, le bouillon, la noix de musquade, sel et poivre. Laisser bouillir pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la courge soit bien tendre. Passer tout ce mélange au mixteur (robot ménager?) pour qu’il soit bien crémeux et reverser dans la casserole. Avant de servir, réchauffer quelques minutes et ajourter le lait (ou la crème). Ne pas bouillir.

Simple, crémeuse, délicieuse et pleine de vitamines!


De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png