Kaleidoscope

Archive for the ‘amigos’ Category

We are on the last stretch, the last week, before moving back to Ontario. It will be another year of studies for D. and then it will be done for good (hurray!). We’ll have to move again next year, but at least I can have the consolation that it should then be to a permanent place (or for a good couple of years).

We’ve been asked many times if we are happy to be going back, to which we can’t answer with a firm yes or no. We are happy to be moving back because D. has to finish what has taken so long, so many long years, to accomplish. And yet, we’ve met here some very friendly and generous people who have greatly helped us having a pleasant vicarage experience. As for me, being so busy with the twins, I can’t say that I’ve had time to be bored too much; although I won’t deny that staying housebound in the middle of nowhere with two young children during a terribly long winter has been… difficult, depressing and unhealthy!

So, I’m looking forward to this last year of seminary for D. It will fly us by as fast as this year did, I’m sure. Hard to believe that at this date next year we will probably know where will be our next destination. We are hoping and praying for Brazil, but who knows? We might have to get a first call (work assignment within the church) in Canada for a couple of year before getting a call for a church in Brazil. I do wish to do the big move right away, but sometimes it doesn’t work that way. D warned me to get my head prepared for such an eventuality because he knows how sad I can get when my dream doesn’t happen the way I planned!

I’m also looking forward to live again in a (larger) city. Niagara is far from being my perfect place to live, but at least I’ll be able to have some choices in my daily walks with the boys. I am eager to see again some familiar faces and have play dates with friends and our children (kids so young grow up so fast!)…

Last but not least, I can’t wait to have my first ultrasound, meet the midwives, and hold my third child in my arms!

Anuncios

Nous sommes de retour!

L’air de rien comme ça, je n’ai rien écrit ici depuis un mois. Il faut dire que nos 3 semaines en France on passé trop vite. Pour son premier voyage en Europe, et en France donc, mon chéri a visité:

Paris

198

Versailles

211

Toulouse

156

Albi

016

Cordes-sur-ciel

017

Castres

054

Les trois fromages (et le reste du Sidobre bien sûr)

069

et, last but not least, Carcassonne.

115

Pas mal, hein(g)! Et je ne compte pas les inombrables repas avec ma famille paternelle et les amies et leurs maris et leurs bambini… Côté moins rigolo, nous étions là aussi pour une funéraille (la maman de mon amie M), puis la naissance de la fille de mon cousin JP (mais on n’a pas pû aller la voir à cause d’imprévus logistiques).

Je reviendrais vous raconter nos impressions quand j’aurais bien digéré tous les pastis, baguettes, fromages et saucissons (et patés) (et danettes) (et pains aux raisins)…

C’est la saison des déménagements.

Par ici, nos amis étazuniens repartent à la fin du mois (snif!). Dans les blogs, Olivier de Montréal est partit vivre dans les alpes françaises et Dr. Caso s’en va bientôt vers l’ouest du Canada.

Nous, on reste ici (courage plus qu’un an), mais on organise notre voyage en France (c’est le mois prochain, youpie!). Enfin, je dis “on” mais en fait c’est moi qui organise tout, j’adore ça et D n’a aucun problème à me laisser faire… 🙂

Donc, notre voyage est fin prêt. Billets d’avion achetés depuis des mois, réservation de l’hôtel à Paris aussi (4 jours en amoureux), billets de trains jusqu’à Toulouse (achetés en ligne, au fait il faut que je raconte ça*), tonton est avertit de notre arrivée, marraine aussi, fréro aussi, copines aussi (on ne manque pas de volontaires pour nous loger). J’ai bien hâte que tout ce petit monde connaisse mon mari. Après six ans, il était temps.

* Juste pour comparer: en 2004, quand nous avons déménagé de Montréal à la région Niagara, nous avons voyagé en train pendant que nos affaires venaient dans un camion (au fait, ça aussi il faut que je raconte**). Les billets de trains, aller simple, nous avait coûté 155.28$CAD par personne. J’ai acheté des billets aller-retour Paris-Toulouse pour 2 personnes pour un total de 78 Euro (soit environs 120$ CAD)… Prenez la calculette (~calculatrice en québécois): le voyage en train au Canada est 4 fois le prix qu’en France. Après on s’étonne que tout le monde se déplace en voiture en Amérique du Nord! 🙄

** Pour le fameux déménagement: Comme on était pauvres (on l’est toujours, mais moins qu’avant), on avait confié nos cartons et nos quelques meubles d’occase à la companie la moins chère qu’on avait trouvé (environs $500 CAD). Seulement voilà, ils avaient plusieurs déménagements dans le même camion. Jusque là pas de problèmes, apparement c’est courrant. En plus quand j’ai demandé combien de temps ça prendrait pour arriver, on m’a répondu “le lendemain matin”, donc dans ma tête “super!” on avait largement le temps d’arriver dans le nouvel appart, faire un peu de nettoyage et, ma foi, le camping pour une nuit sur la carpette du salon n’a jamais tué personne. SAUF QUE après une nuit à dormir par terre dans un “chez moi” tout vide j’avais hâte de voir mes affaires arriver… Et elles n’arrivaient pas. La matinée passe. On finit par s’impatienter et appeler la compagnie à Montréal qui nous dit que le camion est en Floride!!! Ah bé oui. Un des déménagements allait en Floride, mais ne me dites pas que c’est logique d’aller en Floride (traverser les États-Unis du nord au sud) avant de passer par l’Ontario (la province d’à côté). On nous dit de pas s’inquiéter, on aura nous affaires dans quelques heures ou en fin d’après midi… Ça reste assez vague. Finalement le camion arrive le lendemain (plus de 24h en retard, pour ceux qui suivent). Franchement, si ils nous avaient dit dès le départ que nos affaires allaient arriver 2 jours plus tard, ç’aurait été beaucoup plus simple!

Inutile de dire qu’après tout ce périple, les 2 conducteurs n’étaient pas très coopératifs pour nous aider à monter les cartons (2 étages sans ascenseur). Heureusement que D est costaud (mais il ne veux plus jamais habiter dans un appart avec des escaliers). Moi je m’étais organisée avec une liste de tous nos cartons numérotés avec description du contenu. Je m’en félicite encore; à la fin le type voulait repartir en “oubliant” 2 ou 3 cartons…

Voilà pour ma p’tite histoire.

Justement l’autre jour, nous étions dans un salon de thé avec deux copines et on se racontait nos aventures de déménagements (un genre de concours du plus cauchemardesque, hé hé)… Je me suis rendue compte que je suis loin d’être la seule à avoir eu de mauvaises expériences. Au moins, j’étais pas enceinte (!) avec un enfant en bas âge (!!) et j’avais pas payé pour une compagnie chère (!!!) qui a perdu le camion (!!!!) qui a réapparu 2 semaines plus tard (!!!!!)… C’est arrivé à une de mes copines. 😯

Tout ça me donne envie de préparer nos valises; c’est bien plus simple.


De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png