Kaleidoscope

Archive for enero 2010

Pendant le temps des fêtes, merveille des merveilles, j’ai enfin trouvé des cornichons Maille au supermarché!!!

Ça faisait des mois et des mois que j’en avais envie (et même avant d’être enceinte, je pense), tellement longtemps que j’avais abandonné tout espoir, et puis là miracle (!) , au détour d’une allée de supermarché je tombe nez à nez avec un joli bocal de cornichons, même pas plus chers que les autres répliques nord-américaines en plus.

Je me régale. Ils sont petits, croquants, bien acidulés comme ils devraient toujours l’ être. C’est fou comme il y a des petits détails qui restent dans la mémoire gustative … Les cornichons comme ils les font ici, gros, sucrés, pas très croquants ne seront pour moi jamais “les vrais”.

Toujours côté miam-miam (c’est jours-ci je déprime quand j’ai faim), j’ai trouvé une recette délicieuse de soupe de courge! Je me demandais quoi faire d’autre avec une courge que de la cuire au four pendant une heure et la manger à la cuillière avec du beurre salé… C’est bon, mais au bout d’un moment ça manque d’originalité. Et voilà la super recette que je referrai encore et encore: Butternut Squash Soup (en).

En français avec mes quelques petites modifications, ça donne ça :

Ingrédients

  • 4 petites courges musquées ou une grosse
  • 3 cubes de bouillon de poulet (la recette originale disait 5 cubes non salés, mais les miens sont salés alors ça aurait fait trop)
  • 1 onion moyen
  • Quelques gousses d’ail
  • 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 1 demi-tasse de crème liquide (ou lait 3% dans mon cas)
  • 4 tasses d’eau
  • sel, poivre, noix de muscade

Laver et couper la courge en deux. Cuire 45 min. à 350°F sur une plaque au four, face coupé vers le bas. Puis prélever à la cuillère la courge cuite. Dans une large casserole, faire revenir dans l’huile d’olive, l’onion coupé en petits morceaux ainsi que l’ail broyé. Ajouter la courge, l’eau, le bouillon, la noix de musquade, sel et poivre. Laisser bouillir pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la courge soit bien tendre. Passer tout ce mélange au mixteur (robot ménager?) pour qu’il soit bien crémeux et reverser dans la casserole. Avant de servir, réchauffer quelques minutes et ajourter le lait (ou la crème). Ne pas bouillir.

Simple, crémeuse, délicieuse et pleine de vitamines!

Anuncios

It’s about time to give some news over here!

First off: HAPPY NEW YEAR!

Yes, I’ve been told that the new decade will start interestingly for us… and I have no doubt about it! 😉

Sadly, for the ones who are not interested, I realize that I’m becoming single minded about my pregnancy. I’m not even worried anymore about when and where we’ll be moving this year, or whether hubby will end up finding a job in the area until the babies are born.

All I can think of is THE belly, how it’s already showing and I’m only starting on the 4th month. Apparently it will grow even faster than with a singleton pregnancy, which is already spectacular in my opinion. Let me tell you that I don’t forget to put anti-stretch cream every night (even if nothing proves it works…).

I’m also learning a lot of things about my body. I was wondering why were my leg muscles aching when it’s the belly that is suppose to stretch? I’ve realized that, of course, all muscles are connected and in need adjustments.

I’m hungry all the time but it seems that my stomach can’t have much food at once, so I’m having little snacks all day long (a fruit, a cereal bar, a glass of milk, etc…). I’ve had no special cravings so far, except for juicy fruits, which makes me wish every day (that is, more than usual) that we were in Brazil to have plenty of choice. Over here all we get are imported clementines (from Morocco), oranges and grapefruit (from Florida). Half the time not even juicy, nor tasty.


De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png