Kaleidoscope

Le vent dans les ailes

Posted on: Viernes 15 mayo 2009

C’est la saison des déménagements.

Par ici, nos amis étazuniens repartent à la fin du mois (snif!). Dans les blogs, Olivier de Montréal est partit vivre dans les alpes françaises et Dr. Caso s’en va bientôt vers l’ouest du Canada.

Nous, on reste ici (courage plus qu’un an), mais on organise notre voyage en France (c’est le mois prochain, youpie!). Enfin, je dis “on” mais en fait c’est moi qui organise tout, j’adore ça et D n’a aucun problème à me laisser faire…🙂

Donc, notre voyage est fin prêt. Billets d’avion achetés depuis des mois, réservation de l’hôtel à Paris aussi (4 jours en amoureux), billets de trains jusqu’à Toulouse (achetés en ligne, au fait il faut que je raconte ça*), tonton est avertit de notre arrivée, marraine aussi, fréro aussi, copines aussi (on ne manque pas de volontaires pour nous loger). J’ai bien hâte que tout ce petit monde connaisse mon mari. Après six ans, il était temps.

* Juste pour comparer: en 2004, quand nous avons déménagé de Montréal à la région Niagara, nous avons voyagé en train pendant que nos affaires venaient dans un camion (au fait, ça aussi il faut que je raconte**). Les billets de trains, aller simple, nous avait coûté 155.28$CAD par personne. J’ai acheté des billets aller-retour Paris-Toulouse pour 2 personnes pour un total de 78 Euro (soit environs 120$ CAD)… Prenez la calculette (~calculatrice en québécois): le voyage en train au Canada est 4 fois le prix qu’en France. Après on s’étonne que tout le monde se déplace en voiture en Amérique du Nord!🙄

** Pour le fameux déménagement: Comme on était pauvres (on l’est toujours, mais moins qu’avant), on avait confié nos cartons et nos quelques meubles d’occase à la companie la moins chère qu’on avait trouvé (environs $500 CAD). Seulement voilà, ils avaient plusieurs déménagements dans le même camion. Jusque là pas de problèmes, apparement c’est courrant. En plus quand j’ai demandé combien de temps ça prendrait pour arriver, on m’a répondu “le lendemain matin”, donc dans ma tête “super!” on avait largement le temps d’arriver dans le nouvel appart, faire un peu de nettoyage et, ma foi, le camping pour une nuit sur la carpette du salon n’a jamais tué personne. SAUF QUE après une nuit à dormir par terre dans un “chez moi” tout vide j’avais hâte de voir mes affaires arriver… Et elles n’arrivaient pas. La matinée passe. On finit par s’impatienter et appeler la compagnie à Montréal qui nous dit que le camion est en Floride!!! Ah bé oui. Un des déménagements allait en Floride, mais ne me dites pas que c’est logique d’aller en Floride (traverser les États-Unis du nord au sud) avant de passer par l’Ontario (la province d’à côté). On nous dit de pas s’inquiéter, on aura nous affaires dans quelques heures ou en fin d’après midi… Ça reste assez vague. Finalement le camion arrive le lendemain (plus de 24h en retard, pour ceux qui suivent). Franchement, si ils nous avaient dit dès le départ que nos affaires allaient arriver 2 jours plus tard, ç’aurait été beaucoup plus simple!

Inutile de dire qu’après tout ce périple, les 2 conducteurs n’étaient pas très coopératifs pour nous aider à monter les cartons (2 étages sans ascenseur). Heureusement que D est costaud (mais il ne veux plus jamais habiter dans un appart avec des escaliers). Moi je m’étais organisée avec une liste de tous nos cartons numérotés avec description du contenu. Je m’en félicite encore; à la fin le type voulait repartir en “oubliant” 2 ou 3 cartons…

Voilà pour ma p’tite histoire.

Justement l’autre jour, nous étions dans un salon de thé avec deux copines et on se racontait nos aventures de déménagements (un genre de concours du plus cauchemardesque, hé hé)… Je me suis rendue compte que je suis loin d’être la seule à avoir eu de mauvaises expériences. Au moins, j’étais pas enceinte (!) avec un enfant en bas âge (!!) et j’avais pas payé pour une compagnie chère (!!!) qui a perdu le camion (!!!!) qui a réapparu 2 semaines plus tard (!!!!!)… C’est arrivé à une de mes copines.😯

Tout ça me donne envie de préparer nos valises; c’est bien plus simple.

7 comentarios to "Le vent dans les ailes"

J’ai tjrs voulu voir Toulouse…J’ai hate de lire tes impressions et voir des photos!!

Voir Toulouse ne sera pas la première fois pour moi. J’ai grandit dans la région. Par contre, ça sera une première pour mon mari et ça fait toujours plaisir de revoir un endroit “familier” après une abscence de plusieurs années!😎

Ohhhh vous allez quand en France?? Moi, j’y serai début juin.

Sympa la petite histoire de déménagement🙂 Après mes aventures de 2002, je ne passe plus que par des grandes compagnies réputées internationalement, même si c’est plus cher, parce qu’en fin de compte, on se fait moins de soucis et il y a beaucoup moins de risque!

Nous y serons de mi-juin à début juillet… Tu y restes combien de temps?

Pour la compagnie réputée, l’histoire de ma copine m’a donné des doutes… Quoique si j’avais de l’argent (ou si qlq’un d’autre payait pour le déménagement), j’irais aussi pour une compagnie connue avec assurance et tout le tintouin…🙂

Je devrais être à Paris du 9 au 17 juin, normalement. Grande rencontre de bloggeurs sympas le 13🙂 Tu viens?

Je t’ai envoyé un p’tit nimail,..😉

Ah ben ça pour être raté c’est raté😆 Heureusement qu’il y aura d’autres occasions, j’en suis sûre🙂

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png
A %d blogueros les gusta esto: