Kaleidoscope

Cabrel – Il faudra leur dire

Posted on: Viernes 27 junio 2008

Alors que je lisais le manuel de ma nouvelle machine à coudre (ouiii, je l’ai achetée!), la plage du CD est “tombée” sur cette chanson. Et tout à coup je n’étais plus assise dans mon salon, ici au Canada, mais en 1988 dans l’autobus qui ramenait ma classe de l’école primaire d’une journée à Sète, France.

Retour 20 ans en arrière, le temps d’une chanson.

Si c’est vrai qu’il y a des gens qui s’aiment
Si les enfants sont tous les mêmes
Alors il faudra leur dire
C’est comme des parfums qu’on respire
Juste un regard
Facile à faire
Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Puisqu’on vit dans la même lumière
Même s’il y a des couleurs qu’ils préfèrent
Nous on voudrait leur dire
C’est comme des parfums qu’on respire
Juste un regard
Facile à faire
Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Juste un peu plus d’amour encore
Pour moins de larmes
Pour moins de vide
Pour moins d’hiver
Puisqu’on vit dans les creux d’un rêve
Avant que leurs mains ne touchent nos lèvres
Nous on voudrait leur dire
Les mots qu’on reçoit
C’est comme des parfums qu’on respire
Il faudra leur dire
Facile à faire
Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Si c’est vrai qu’il y a des gens qui s’aiment
Si les enfants sont tous les mêmes
Alors… il faudra leur dire
Les mots qu’on reçoit
C’est comme des parfums qu’on respire
Il faudra leur dire
Facile à faire

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png
A %d blogueros les gusta esto: