Kaleidoscope

We are baaack!

Posted on: Domingo 1 junio 2008

Nous sommes de retour depuis hier soir tard dans la nuit (ou devrais-je dire très tôt ce matin?). Les au-revoirs ont été très émouvants. Moi qui croyait que j’étais chorona (pleurnicharde), j’ai trouvé pire que moi (Lúcia, si tu me lis! ha ha).😛

J’ai a-do-ré le peu de Brésil que j’ai vu. Je dis “peu” car c’est un pays immense, tellement de choses à voir, tellement de fruits tropicaux bizarres à goûter, tellement de musique à écouter, mais nous n’avions seulement qu’un mois riquiqui de rien du tout qui est passé vite comme un pet volatile!!!

Il fallait nous faire arracher les dents de sagesses ce qui nous a coûté un tiers du prix que ça nous aurait coûté au Canada, mais quand même nous a fait un trou dans le budget -en plus des trous dans la machoires! ha!. En plus, côté financier, le taux de change n’a jamais été aussi désavantageux pour le(s) dollars en comparaison avec le real (monnaie Brésilienne: un real, des reais). Un dollar CAD ne vaux que 1.6 reais actuellement, alors que d’habitudes on a droit à 3 réais pour un dollars! L’arnaque!😉 Donc pas d’escapades aux chutes d’Iguaçu, ni les quelques jours à Rio dont je rêvais, mais plein d’autres découvertes!

Nous avons eu un temps splendide entre 20 et 30°C tous les jours. Habitués que nous sommes de l’hivers canadiens, nous étions ravis de ces températures d’été… Pourtant les brésiliens avait froid! Pour eux l’automne n’éxiste pas. Ces températures étaient froides!😯 On a bien rigolé: ils sont fous ces brésiliens!

Il n’a fait gris que pendant la semaine où nous sommes restés à la maison en convalescense de nos dents de sagesses, puis le dernier jour quand nous étions tous tristes de nous quitter. Nous n’avons pas vu le mois passer.

Il faut dire que je m’entend très bien avec ma belle-mère qui est fière de dire à tout le monde (et je dis bien tout le monde, au Brésil l’expression “ne pas parler aux étrangers” n’existe pas!!!) que je suis française (parce que c’est tellement chic!). Alors elle m’emmène faire les magasins parce que les hommes, eux, sont trop impatients quand on essaye les choses parce que nous sommes pas sûre que l’on veuille acheter, mais qu’il faut bien essayer pour être sûre de bien se décider. Bref.

J’écrirai plus quand j’aurai finit de déballer mes valises et quand j’aurai classé un peu plus mes photos… J’ai encore la tête dans les nuages et le coeur gros, plein de tristesse de ne pouvoir rester en vacances pour toujours.

Bientôt je vous ouvrirait la porte pour l’île aux trésors!

Ilhabela, SP, Brasil

2 comentarios to "We are baaack!"

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png
A %d blogueros les gusta esto: