Kaleidoscope

Être ailleurs (2)

Posted on: Martes 1 abril 2008

On me demande parfois où je pense que je vais m’installer, avoir des enfants, quelle langue ils parleront, quelle nationalité ils auront, etc. Ce sont des questions qui, bien que naturelles et innocentes, m’énervent un peu parce que: je ne sais pas! Le pire c’est que ces questions ne viennent pas seulement de notre entourage, mais elles trottent aussi dans ma tête…

Quand Linny m’a demandé, dans un commentaire, où se trouverai la maison de mes rêves “dans un pays où il ne neige pas”, et bien j’ai pensé à ce poème de Goethe qui a été mis en musique par plusieurs compositeurs, dont Schubert, Wolf (mon préféré – chanté pas Christa Ludwig, encore mieux), Beethoven, traduit en français pour l’opera “Mignon” de Massenet, puis traduit et adapté en tellement d’autres langues.
La liste est immense.

Kennst du das Land, wo die Zitronen blühn,
Im dunkeln Laub die Gold-Orangen glühn,
Ein sanfter Wind vom blauen Himmel weht,
Die Myrte still und hoch der Lorbeer steht?
Kennst du es wohl?
Dahin! dahin
Möcht ich mit dir, o mein Geliebter, ziehn.

Kennst du das Haus? Auf Säulen ruht sein Dach.
Es glänzt der Saal, es schimmert das Gemach,
Und Marmorbilder stehn und sehn mich an:
Was hat man dir, du armes Kind, getan?
Kennst du es wohl?
Dahin! dahin
Möcht ich mit dir, o mein Beschützer, ziehn.

Kennst du den Berg und seinen Wolkensteg?
Das Maultier sucht im Nebel seinen Weg;
In Höhlen wohnt der Drachen alte Brut;
Es stürzt der Fels und über ihn die Flut!
Kennst du ihn wohl?
Dahin! dahin
Geht unser Weg! O Vater, laß uns ziehn!

L’adaptation en français a été mise en musique de manière tellement différente, mais tout aussi pleine d’admosphère que j’en arrive à pardonner que ce ne soit “seulement” qu’une traduction! 😉 (mais je préfère quand même la version d’Hugo Wolf…

Connais-tu le pays où fleurit l’oranger?
Le pays des fruits d’or et des roses merveilles,
Où la brise est plus douce et l’oiseau plus léger,
Où dans toute saison butinent les abeilles,
Où rayonne et sourit, comme un bienfait de Dieu,
Un éternel printemps sous un ciel toujours bleu!
Hélas! Que ne puis-je te suivre
Vers ce rivage heureux d’où le sort m’exila!
C’est là! C’est là que je voudrais vivre,
Aimer, aimer et mourir!
C’est là que je voudrais vivre, c’est là,
oui, c’est là! Connais-tu la maison où l’on m’attend là-bas?
La salle aux lambris d’or, où des hommes de marbre
M’appellent dans la nuit en me tendant les bras?
Et la cour où l’on danse à l’ombre d’un grand arbre?
Et le lac transparent où glissent sur les eaux
Mille bateaux légers pareils à des oiseaux?
Hélas! Que ne puis-je te suivre
Vers ce pays lointain d’où le sort m’exila!
C’est là! C’est là que je voudrais vivre,
Aimer, aimer et mourir!
C’est là que je voudrais vivre, c’est là,
oui, c’est là!

2 comentarios to "Être ailleurs (2)"

salut!!!!!!😀
Je comprends trop bien…en plus, parfois, l’herbe semble toujours plus verte sur l’autre cote…
Tu sais, je voudrais bien essayer d’apprendre a mon enfant (ou enfants????) l’anglais et le francais des tres petit, mais quand meme le tcheque est ma langue natale…mais le tcheque est trop difficile…alors je me demande ce que je vais faire parce que cela ne doit pas sembler evident mais apprendre des langues a quelqu’un exige bcp d’effort et de temps…et ou je vais vivre…et quelle nationalite…er😀
eh oui, je reflechis trop souvent ou je vais m’installer apres les etudes. J’ai deja une liste…on va voir…ou pas🙂
Exou exou:)
L

Et puis, beaucoup dépend aussi du papa des enfants!😀

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png
A %d blogueros les gusta esto: