Kaleidoscope

Archive for marzo 2007

J’ai reçu mon “invitation” pour aller voter pour les présidentielles au Consulat de France à Toronto. Une surprise puisque je pensais avoir (encore) été oubliée sur les listes électorales (pourtant j’en avais fait la demande lors de ma dernière visite) et n’ai pas eu le temps de me déplacer en personne jusqu’à Toronto pour aller insister… Enfin bon, maintenant je suis très excitée parce que se sera la première fois que j’utiliserai mon droit de vote français!

Ma grande déception *faux soupir* c’est que je comptais sur ces élections pour me donner une bonne excuse pour demander une journée de congé. Malheureusement le 21 avril et le 5 mai tombent un samedi. Vous croyez que j’ai besoin de la journée d’avant pour me préparer comme il faut? hihi

Alors il a quand même fallu que je fasse une petite recherche pour connaitre les programmes des candidats, car pour l’instant je n’avais qu'”entendu parler”… Mon choix a été arrêté en grande part grâce à ce très bon site qui nous aide à comparer l’avis de chaque candidat à propos des questions clés en les mettant côte à côte.

Il y a un mois (déjà? Ben oui, le temps passe vite) c’était les réunions annuelles de ma job de bureau, et cette année elles se tenaient juste à côté à Niagara-Falls . Je n’étais pas directement concernée pas les réunions-mêmes si se n’est que j’ai eu pas mal de programmes, compte-rendus et autres documents à traduire avant l’évènement. Néanmoins comme je fais partie du personnel, j’étais aussi invitée au dîner du jeudi soir dans le restaurant Copacabana Brazilian Steakhouse, au lunch (déjeuner) le vendredi midi à l’hôtel Sheraton Fallsview avec vue plongeante sur les chutes, puis au dîner-dansant le vendredi soir à l’hôtel… Ça fait un peu trop de bouffe à volonté en deux jours!

Le plus mémorable a été le dîner au Capacabana, resto dont j’avais déjà beaucoup entendu parler avant d’y aller (parce que c’était apparement relativement cher -entre 20-50$ CAD par personne- mais très bon). Je ne sais pas vraiment comment traduire steakhouse, parce que rôtisserie n’est à mon avis destiné qu’aux rôtis, tandis que dans ce restaurant ils grillent toutes sortes de viandes et toutes les coupes immaginables du poulet, du boeuf, de l’agneau, du cochon.

Alors, d’abord on est invité à aller se servir des salades et végétaux au buffet. Là j’ai eu droit, sans le savoir, à un peu de feijoada un plat fait de haricots noir typique du Brésil.

J’y goûte et dit à D, “Hmm, c’est bon ce truc! Tu veux goûter?”
“Mais j’en ai mangé toute ma vie, c’est la feijoada!”.

Bon ben maintenant je saurais de quoi il parle! 😆

Chacun de nous avions une carte à côté de notre assiette, le côté vert pour “Encore!”, rouge pour “I’ve had enough!” (ou “j’ai la peau du ventre bien tendue!”) Après le buffet, les serveurs viennent les uns après les autres à chaque table pour présenter les différentes sortes de viandes. Je n’ai jamais été une grande fan de viande, sauf des grillades argentines (el asado a la parrilla), mais maintenant je peux dire que je connait la différence entre le boeuf, l’agneau et le cochon! Avant ça on pouvait me dire “Dans ton assiette il y a de l’agneau!” et dans ma tête c’était juste de la viande… Maintenant je peux rajouter que l’agneau et plus fort et salé que le boeuf, mais de là à connaître la différence entre chaque coupe, non pas encore! 🙂

medium_fig1.jpg

Mmmeuh!

Pour le dessert, on nous a servit de l’ananas grillé avec de la canelle! Quelle merveille!

On s’est vraiment gavés…

À part ça, j’ai enfin vu la face des gens avec qui je parle souvent au téléphone, mais qui travaillent à l’autre bout du Canada (Québec, Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve), c’était révélateur! Le lendemain à midi, D n’était pas invité mais je pense qu’il se réservait l’estomac pour le soir. J’ai discuté avec une dame qui m’a fortement conseillé d’aller visiter l’aviaire de Niagara-Falls qui apparement vaut la visite (c’est noté). La vue était prenante, on pouvait voir clairement les morceaux de glace flotter au-dessus des chutes. Des amis m’ont raconté que pendant les hivers rigoureux, il se formait un pont de glace d’une rive à l’autre des chutes (d’une frontière à l’autre, donc)! Malheureusement, je ne pense pas voir ça de mon vivant…

Le vendredi soir, j’étais creuvée. Nous avons fait une apparition pour le souper, encore un buffet à volonté (avec du délicieux saumon fumé), mais dès que la musique s’est mise à jouer on s’est esquivés… Mes yeux se fermaient tout seuls et D danse comme un pied, alors on a filé à l’anglaise!


De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png