Kaleidoscope

Les russes

Posted on: Domingo 20 agosto 2006

Ces derniers jours ont été très occupés parce qu’en plus de nos activités régulières se sont ajoutés un couple d’amis russes. Je n’ai pas encore comment je vais les appeler, mais comme je pense que l’on va se fréquenter souvent, il va falloir que je me décide… Pour l’instant se sera simplement Russo (pour lui) et Russa (pour elle), ça fait pas très original, je sais, mais bon ça fera l’affaire.

Don Quixote connaissait Russo du cours d’hébreux qu’ils avaient suivit ensemble il y a 2 ans. Depuis R est allé se marier avec sa belle en Russie, puis il a fait son année de vicariat à Windsor (Ontario, Canada). Russa l’a rejoint 8 mois après leur mariage, elle devait attendre que les formalités d’immigration l’autorisent à voyager.

La semaine passée donc, D reçoit un coup de fil de son ami pour nous annoncer leur arrivée (ils venaient de déménager le jour même!) et lui demande si nous voulons bien passer les visiter pour connaître sa femme qui apparemment parle aussi le français. Ça tombe bien, on a justement un ordinateur en trop (épave de l’ancienne job de D) à leur donner. Le lendemain, jeudi soir, après mon travail, on saute dans la voiture et faisons la connaissance de Russa. En effet, son français est excellent: articulation très claire, presque pas d’accent. L’anglais de tout les deux est super aussi d’ailleurs. On y reste presque deux heures très sympa chez eux à discuter de tout et de rien, très agréable. On décide vite que Don Quixote aidera Russa a pratiquer sa conduire (pour passer son permit canadien), et que nous irons tous ensembles à la réunion de prière le vendredi soir qui suit. Cette soirée de prière (pour les martirs et missions chrétiennes dans le monde) s’enchaîne par une invitation à l’étude biblique le mardi soir. Entre temps: quelques leçons de conduite, promenade au shopping center, baignade dans la piscine de nos amis allemands (les hôtes des réunions de prières et études bibliques). Bref, en deux semaines j’ai l’impression de les avoir connus pendant des mois, voire des années!

Hier soir, pour fêter cette nouvelle amitié, nous les avons invités à souper. J’avais préparé mes empanadas. Nous avons aussi échangé quelques Dvds, regardé des photos, et raconté nos vies.

Une amitié spontanée.

Russa me disait: “It’s rare to find a couple of (married) friends in about the same situation in life (age, faith, immigrants who have travelled, etc…)”

Et moi, je disais à Dada: “c’est drôle qu’on s’entend si bien avec des russes!” (je veux dire, nous sommes tous les 2 d’origines latino-américaine, c’est quand même loin de la Russie!).
Et lui de dire: “C’est pas parce qu’ils sont russes, c’est parce qu’ils sont immigrants. Les immigrants sont des survivants, des gens qui ont tout laissé derrière pour une meilleure vie.” :D

***
Entre parenthèses, curieusement, D et moi avons toujours été intéressés par la langue russe et c’est sûrement un pays que nous aimerions visiter.

medium_3_400X300.jpg

D, moi et les russes.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

De todo un poco

expatriate blog-of-the-month-september.png
A %d blogueros les gusta esto: